Sensibiliser dès le plus jeune âge, pratiquer quotidiennennemt les deux langues ou développer la mobilité européenne pour les professeurs : voilà comment Jean-Michel Blanquer souhaite apporter « une nouvelle dynamique pour les langues vivantes de l’école au lycée » en cette rentrée 2019.

Mesures saluées par l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) qui a developpé de nombreuses actions pour favoriser l’apprentissage de l’allemand en France :

 

1. Initier les plus petits à l’allemand: La valisette franco-allemande

Il n’y a pas d’âge pour faire ses premiers pas dans une autre langue. Développée par des professionnels de la petite enfance, la valisette franco-allemande contient différentes activités ludiques. Utilisée dans les écoles maternelles et dans le cadre des activités périscolaires elle permet aux 3 - 6 ans de découvrir la langue et la culture du pays voisin.

> La valisette franco-allemande

 

2. École : initiation authentique et gratuite à l’allemand : mobiklasse.de

Encourager l’apprentissage de l’allemand, initier à la culture du pays voisin, à travers des jeux et des animations, c’est l’objectif de mobiklasse.de qui part à la rencontre d’élèves dans toutes les régions de France, aussi bien dans les écoles élémentaires, les collèges et lycées que les établissements professionnels.

11 animatrices et animateurs allemands, âgés de 20 à 30 ans, s’engagent pour véhiculer une image attrayante, actuelle et authentique de l’Allemagne, et faire connaitre toutes les possibilités d’échanges entre les deux pays : vivre quelques mois dans une famille d’accueil allemande, trouver un job d’été dans la ville jumelée ou encore s’engager dans le cadre du volontariat franco-allemand.

Ce programme gratuit touche plus de 51 000 élèves par an. 14 000 établissements scolaires ont déjà fait appel à lui.

> mobiklasse.de

 

3. Troquer la salle de classe pour une famille d’accueil : Vivre l’Allemagne de tout près avec un cours tandem

Les échanges de jeunes sont au cœur de la mission de l’OFAJ : depuis sa création en 1963, l’OFAJ a permis à près de 9 millions de jeunes de France et d’Allemagne de participer à 360 000 programmes d’échange. Rien de mieux pour avoir envie d’apprendre une langue étrangère que de plonger dedans.

Pour tester la vie en Allemagne, sa culture et sa langue, des élèves peuvent p.e. passer 10 à 21 jours dans une famille d’accueil : ils y apprennent l’allemand et font découvrir la France à leur partenaire.

L’OFAJ s’engage notamment pour rendre accessible cette offre à tous les jeunes, y compris celles et ceux qui sont le plus éloignés de la mobilité pour des raisons p.e. financières, sociales ou géographiques.

> Passer 10-21 jours en Allemagne - Cours binationaux en tandem

 

4. Faciliter les échanges scolaires grâce au digital : Tele-Tandem®

Grâce à la plateforme Tele-Tandem®, des élèves et leurs enseignants peuvent échanger de vive-voix avec des jeunes allemands sans même quitter la salle de classe : se connaitre, échanger, monter un projet commun et travailler en tandem franco-allemand… Tout cela est possible par visioconférence ou chat. Une opportunité facile d’accès qui peut servir tant pour la réalisation d’un projet que pour la préparation d’un échange scolaire.

Durant l’année scolaire 2018-19, 62 salles de cours numériques ont été ouvertes sur Tele-Tandem® avec 5 000 utilisatrices et utilisateurs actifs.

> Tele-Tandem

 

5. Former des professeurs : Motiver, accompagner et partager des bonnes pratiques

Les enseignantes et enseignants, pierres angulaires des échanges scolaires, peuvent bénéficier de formations à l’organisation de rencontres. Ils découvrent de nouveaux outils pédagogiques et apprennent comment accompagner leurs élèves qui s’apprêtent à faire une mobilité en Allemagne.

Les professeurs des écoles peuvent même enseigner un an dans le pays voisin.

> Formations pour enseignantes et enseignants

> Enseigner dans une école primaire en Allemagne

 

 > Veuillez cliquer ici pour télécharger des photos.

Datei
cp-journee-europeenne-des-langues.pdf