Diese Seite wurde bisher nicht übersetzt. Aus diesem Grund sehen Sie hier die französische Originalversion.

Dans le cadre de l’Année Européenne de la Jeunesse et de la Présidence française de l’Union européenne, cet événement est consacré aux atouts des stages individuels professionnalisants à l’étranger, qu’il s’agisse de l’apport de nouveaux horizons, de l’insertion sur le marché du travail ou encore du développement de la personnalité des jeunes.

La conférence-débat sera l’occasion de présenter les résultats d’une vaste étude publiée par l’OFAJ sous la forme d’un texte de travail, qui met en avant des formats destinés à des jeunes ayant moins d’opportunités et qui valorise des séjours dans d’autres pays de l’UE. Les auteurs concluent que toute expérience, même ponctuelle et avec des compétences langagières faibles, est bénéfique, et que les programmes ancrées dans les formations professionnelles devraient être prioritaires. L’expérience franco-allemande permet d’établir des pistes pour le développement des programmes européens.

Intervenants :

Vincent Goulet,chercheur, Université de Strasbourg ; auteur et responsable de l’étude

Stefan Seidendorf, directeur adjoint Institut franco-allemand (dfi) de Ludwigsburg ; auteur et responsable de l’étude

Rainer Wieland, vice-président du Parlement européen

Introduction :

Anne Tallineau & Tobias Bütow, secrétaires généraux de l’OFAJ

Fabrice Dubreuil, représentant permanent adjoint de la France auprès de l’Union européenne (tbc)

Présidence :

Claire Demesmay, cheffe de bureau Formation interculturelle, OFAJ

La conférence-débat aura lieu en français et sera retransmise en direct sur Zoom. Le nombre de participants en ligne est limité à 100 personnes.

Merci de vous inscrire jusqu’au 25 janvier en envoyant un mail. Vous recevrez le lien de connexion le jour de l’évènement.

Datum
26.1.2022 Datum liegt in der Vergangenheit
Ort
en ligne