Barrierefreiheit

Schriftgrad:

Aktuelle Grösse: 100%

Kontrast:

  • Hoher Kontrast
  • Standard

Une étape du Tour : le Tour de France - Etape 12

Dank eines vom Institut français Düsseldorf organisierten Schreibwettbewerbs zur Tour de France konnten Französischklassen aller Jahrgangsstufen ein Regiehandbuch in französischer Sprache einer beliebigen Etappe in Frankreich verfassen und tolle Preise gewinnen! Die beiden Gewinnerbeiträge finden Sie hier auf unserem Blog. 

Zum Original-Regiebuch geht es hier.

Des informations générales

​Dans ce manuel, nous voulons vous présenter la 12ème étape du Tour de France 2017. Cette étape n'est pas trop facile: Elle compte 214 kilomètres et va toujours dans les Pyrénées, alors, les hommes au vélo doit aller sur beaucoup de cols de Pau avec 244 mètres sur la mer jusqu'à Peyragudes avec 1580 mètres. Mais vous voulez voir ...

Le tracé de la 12ième étape

  • Pau - le départ (0 kilomètres)

Le lieu de départ de l'étape 12 est Pau. Ici le tour était 62 fois. Alors Pau est à la le plus souvent dans le Tour de France après Paris et Bordeaux. Mais Pau est aussi connu à cause du Circuit Pau Amos. Là il avait plusieurs courses de Formule 3. Mais Pau a aussi des curiosité qui ne sont pas sportives. Le château de Pau a été construit au Moyen-Age. Il y a aussi des églises à Pau. l'Eglise Saint-Jaques est le plus vieux. Mais le plus connu est l'Eglise Saint Martin. Les deux ont construit dans le tard 19i ecm siècle. Mais ce n'est pas tout. Pau a aussi un Boulevard comme les Champs Elysées. De là bas on a une belle vue aux Pyrénées.

  • Tarbes (29 kilomètres)

Tarbes est une petite ville. Elle a 40000 habitants mais elle est plus grande que les autres villes dans cet étape. Tarbes est dans la nature. Il y a beaucoup de fleuves. L·e grand fleuve Adour traverse Tarbes. L'Adour a un petit fleuve qui prend la même route. Ce fleuve s'appelle Echez. Tarbes est connue à cause de l'agriculture. Les curiosités là sont les églises. La Cathédrale Notre-Dame de la sède est la plus grande église. L'Eglises Saint Jean et l'Eglise Saint Thérèse sont aussi grandes mais moins grandes que la cathédrale. Le Tour de France a été onze fois à Tarbes. La raison pour ça sont les Pyrénées.

  • Tournay  (50,5 kilomètres)

Après Tarbes on arrive à Tournay. Cet ville est très vielle. L'anée  précise  n'est pas connue  mais il doit être dans le 12icmc siècle. Mais il  y a deux années qui sont importantes et connues.  1307 la ville a été détruite parce que là il y avait une guerre et 1632 il y avait une épidémie de la peste. Tournay avait plusieurs  églises  mais  la  plus grande est l'église Saint-Etienne. Aussi on ne sait quand  l'église a été construite après 1307. La personne la plus connue qui a habité à Tournay est Francis Jammes. Il est un poète.

  • Capvern (64 kilomètres)​

Capvern est une vielle ville. Là il y a des thénnes chaude. C'est une attraction populaire. Aussi là les curiosités sont des églises. A Capvern les églises sont Saint-Pierre et Saint Trinité. A Capvern il y a le côte de Capvern. C'est un col de 4ïème catégorie. Capvern a 1300 habitants.

  • Saint-Bertrand-de-Comminges (90 kilomètres)

Saint Bertrand de Commings est une petite ville. Elle a 243 habitants. Elle a été une ville de Romaines. Là Saint Bertrand de Commings a eu 30000 habitants. En 408 beaucoup d'hommes qui n 'ont pas été Romaines sont allés là et ils ont détruit tout. Aujourd'hui il n y a pas de traces des Romaines. Parce que la ville est petit il y a seulement une curiosité. La cathédrale Notre Dame. C 'est une petite cathédrale. Elle a été construite au 12e siècle.

  • Fronsac (102,5 kilomètres)

Fronsac est une resserve naturelle. Il y a 0 habitants. Là il y a seulement beaucoup de champs de vin. Fronsac est une ville nouvelle et à cause de ça il n'a pas d'histoires intéressantes.

  • Col des Ares (lll,5 kilomètres)

Le Col des Ares est un petit col. Il est un col de catégorie 3. Mais ce col est très populaire. Le Tour de France va traverser le col des Ares pour le 42ième fois. La personne qui a gagné les points pour I 'étape de montagne a été Thomas Voeckler du Luxembourg. En moyen le col est 5.8% escarpé. La maxime pente est 12%. L'altitude est 1513 mètres mais le Peloton ne commence pas en bas.

  • Sengouagnet (123 kilomètres)

Sengouagnet est un village dans le Département Haute-Garonne et dans les Pyrénées au pied du pic de Cagire, qui a une altitude de 1912 mètres. Trois petits villages forment des parties de Sengouagnet: «Henne-Morte», «Laubague.» et «Coue-de-Casse». Les communes limitrophes sont dans le nord «Aspet», dans l'est «Milhas», dans le sud-est «Razecueillé», dans le sud «Boutx», dans le sud-ouest «Arguenos», dans l'ouest «Juzet-d'Izaut» et dans le nord-ouest «Izaut-de-l'Hôtel». Dans le village il y a le fleuve «Ger» qui est un affluent de la «Garonne». Sengouagnet a une superficie de 1860 hectares ou 18,6 kilomètres carrés et l'altitude varie de 467 à 1908 mètres. Pour aller à Sengouagnet on peut utiliser la sortie n° 18 de l'autoroute A64 et ensuite la route départe_mentale DS, ou on prend le train de Toulouse à Bayonne et quitte le train à la gare de Saint-Gaudens. Avant 1836, Sengouagnet était une partie d'«Aspet», comme «Razecueillé» et «Milhas». C'est pourquoi le village n'a pas d'histoire passionnante. Le maire de Sengouagnet de 2010 à 2020 s'appelle Sylvain Junqua, de 2008 à 2010 c'était Jean­ Pierre Sanchez et de 2001 à 2008 Gilbert Gambart. Les habitants s'appellent Sengouagnetois. En 2014, 211 personnes étaient là, en 1846 presque 1600, alors c'est une tellement grande différence. En 1900 Sengouagnèt n'a plus eu plus de 1000 habitants, en 1950 seulement 300 habitants. Maintenant onze personnes habitent à un kilomètre carré. En plus, Sengouagnet fait partie de l'académie de Toulouse et comme activités sportives on peut faire des randonnées ou chasser.

  • Col de Menthé (139,5 kilomètres)

Col de Menthé est un col dans les Pyrénées avec une altitude de 1349 mètres sur la mer, qui n'est pas très connu. Le col est une partie du Département Haute-Garonne et il y a une rue qui va à la remontée mécanique «Le Mourtis». Il te prend un kilomètre du col. Quand tu veux aller sur le col, tu as plusieurs possibilités : Tu peux prendre la rue ou des promenades avec quelques endroits avec une inclinaison d' 11 %. Col de Menthé est souvent une partie du Tour de France. La première fois, il était là 1966 et Joaquim Galera qui est Espagnol a gagné cette étape. Ensuite, la route du Tour de France a passé 17 fois sur le col jusqu'à 2013 avec Tom Danielson des U. S. A. qui a gagné. Entre 1966 et 2013, des personnes de la France, de l'Espagne, des Pays-Bas, de l'Italie, de la Grande-Bretagne et de la Belgique étaient les premières sur Col de Menthé. La raison pour laquelle la route du Tour va souvent sur le col n'est pas très heureuse : Au 12 juillet 1971, Luis Ocana est tombé du vélo un peu après Col de Menthé. Quand il a voulu se relever, un autre homme, Joop Zootemelk, est roulé dans lui. Luis Ocana a eu très mal, alors il a dû finir le Tour de France déjà là. Quand on fait le point sur Col de Menthé, il n'est pas un col très original. Il y a seulement de la forêt presque partout, alors le regard n'est pas passionnant. 

  • Saint-Béat  (149,5 kilomètres)

Saint-Béat est une ville française dans les Midi-Pyrénées et dans le Département Haute-Garonne. La ville a seulement 393 habitants, alors elle est plutôt un village et les habitants ont le nom «Saint­ Béatais». Le village couvre une surface de 7,37 km2. L'altitude va de 476 à 1760 mètres. Il y a aussi une gare qui s'appelle «Marignac-Saint-Béat».Il y a beaucoup d'années, Saint-Béat s'est appelé «Passus Lupi», parce que les loups qui ont vécu dans le village pour trouver des animaux que les loups peuvent manger. Un autre nom était «Clé de la France», parce qu'on peut aller de Saint-Béat dans la vallée Garonne. On voit encore ça dans les armoiries. En 1999, le centre d'un tremblement de terre avec la force 4,8 se trouvait à Saint-Béat. En plus, de 1914 à 1953, il y avait un train électrique de Marignac sur Saint-Béat à Pont-du-Roy. Et maintenant quelque chose sur les curiosités : il y a un château fort avec une chapelle et encore l'église «Sait-Béat Saint-Privat» avec une salle du trésor. Les deux curiosités sont du douzième siècle. 

  • Mauléon-Barousse (164,5  kilomètres)

Mauléon-Barousse est un village dans le Département Hautes-Pyrénées avec 112 habitants, qui s'appellent Mauléonnais ou Mauléonnaises. L'altitude va de 557 à 1604 mètres, alors 1 différence est très grande. Mauléon-Barousse a été fondé en 1184. Jusqu'à 1851, plus et plus de personnes sont allés là, c'est pourquoi à ce temps, 908 habitants se trouvaient à Mauléon-Barousse. Ensuite, dans le vingtième et vingt-et-unième siècle, les gens ont déménagé de Mauléon-Barousse. A cause de ça, seulement 112 habitants habitent encore là. Alors qu'il n'y a pas beaucoup de personnes, il y a plusieurs curiosités: le «Château de Mauléon­ Barousse» du Ile  siècle, le manoir de 1747, l'église «Saint-Laurent» du 18e siècle, la chapelle «Saint-Blaise», le puits «Source des Pradettes», la «Cascade de Serviassa», le musée «La Maison des Sources» où on peut apprendre beaucoup sur l'eau et des jolies maisons à colombage. 

  • Port de Balès (184 kilomètres)

La Porte de Balès est un col qui a 1755 mètres. Au Tour de France c'est un col d'hors catégorie. L 'hors catégorie est la catégoriale plus escarpée dans le Tour de France. Ce col a été une étape pour le première fois en 2007. Là Kim Kirchen a gagné. Aussi 2010, 2012 et 2014 le tour a traversé la Porte de Balés. On peut y aller du nord et du sud. Du nord le col est plus long que du sud mais il est moins escarpé. Les cyclistes vont prendre la route du nord. Ils doivent aller en moyen 6.3%. Mais pour ça ils sont très vite. Ils peuvent aller 30 kilomètres à l'heure. La Porte de Balès n'a pas été le lieu de départ ou de destination. 

  • Saint-Aventin   (200  kilomètres)

Saint-Aventin est un village dans le Département Haute-Garonne. La superficie de Saint-Aventin est tellement grande avec 17,4 kilomètres carrés et va de la vallée du Larboust dans le nord jusqu'à la frontière espagnole dans le sud. L'endroit le plus haut est le pic de Sacroux avec 2676 mètres, parce que le village est dans les Midi-Pyrénées. Aujourd'hui seulement environ 100 habitants sont là, qui s'appellent Saint-Aventinois, alors seulement 6 personnes habitent à un kilomètre carré. Jusqu'à 2008, beaucoup de gens ont déménagé de Saint-Aventin à d'autres endroits. En 1846 il y avait encore 415 personnes. Après 2008, le nombre d'habitants est monté. Saint-Aventin a une église romantique du onzième ou douzième siècle, qui a reçu le titre «monument historique» en 1840. Beaucoup de choses dans l'église racontent l'histoire du «S int Aventin».

  • Col de Peyresourde (209 kilomètres)

Col de Peyresourde est un col dans les Départements Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées dans les Midi-Pyrénées avec une altitude jusqu'à 1569 mètres. On peut facilement découvrir le col à cause de la rue D618 qui traverse Col de Peyresourde. Dans l'ouest du col, il y a la ville Armenteule d'où il faut 8,3 kilomètres au col avec 629 mètres de différence en hauteur et une pente moyenne de 7,6 pour cent. A quelques endroits on trouve même une pente de 11,3 pour cent! Chaque kilomètre on trouve un pannèau pour les gens avec un vélo. Dans l'est du col, il y a la ville Louchon. Le chemin de Louchon au col est avec 15,2 kilomètres plus long quand on commence à Armenteule et la différence en hauteur est avec 939 mètres aussi plus grande, mais la route a seulement une pente moyenne de 6,1 pour cent et une pente maximale de 9,3 pour cent. Là on ne trouve pas de panneaux pour les gens avec un vélo. Col de Peyresourde était le premier col qui est traversé au Tour de France 1910, où Octave-Lapize était la première personne au sommet. En tout, Col de Peyresourde était déjà soixante-deux fois une partie du Tour de France !

 

Peyragudes  -  la fin (214,5 kilomètres)

Peyragudes est une ville du ski dans les Départements Hautes-Pyrénées et Haute-Garonne, qui sont dans les Midi-Pyrénées. L'altitude va de 1458 à 2261 mètres, alors c'est bon pour faire du ski, et on peut s'informer sur le site web www.peyragudes.com sur tout, par exemple sur les 51 pistes qui font ensemble 60 kilomètres. Il y a une piste pour chacun, parce qu'il y a six pistes vertes qui sont les plus faciles et aussi quatre pistes noires qui sont les plus difficiles. Entre ces deux couleurs, il y a encore vingt-trois pistes bleues et dix-huit pistes rouges. Une piste rouge est moins facile qu'une piste bleue. Mais pour un bon domaine skiable des trucs manquent encore, par exemple des remontées. A Peyragudes on en trouve dix-sept et neuf télésièges et cinq téléskis, où on ne peut pas être assis. Mais dans un grand domaine skiable comme Peyragudes, il faut aussi de la neige artificielle: On trouve 230 canons pour une superficie de quinze kilomètres carrés. Peyragudes a été fondé en 1988. Avant, il y avait deux domaines skiable, Peyresourde et Agudes, mais ils sont mis ensemble pour Peyragudes. On peut voir que le nom n'est pas très original: Peyr­- vient de Peyresourde et -agudes d'Agudes. On peut prendre la rue D618 d' Arreau à Col de Peyresourde pour aller au sommet de Peyragudes avec une altitude de 1605 mètres. En 2012 Peyragudes était déjà la fin d'une partie du Tour de France, comme dans le Tour de cette année. En 2012 Alejandro Valverde a gagné l'étape.

Maintenant, nous sommes à la fin de la douzième étape du Tour de France 2017. Quand on fait le point sur la route, on peut dire qu'il est très variée. Mais, et il faut le dire, l'étape n'est pas facile pour les gens qui participent au Tour.

Omar Ahmed et Christian Roß, classe 8b du Gymnasium Augustinianum Greven